Bandeau inférieur

Le Bassin Versant du Gard Rhodanien/Milieu naturel/Znieff

Znieff

Définition d'une ZNIEFF

La ZNIEFF (Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique Faunistique et Florale) est un outil de reconnaissance et de protection du patrimoine naturel qui se base sur un inventaire scientifique des milieux.

ZoomOn distingue les ZNIEFF :

De type I : secteurs en général de superficie restreinte et dont l’intérêt est lié à la présence d’espèces ou de milieux rares ou remarquables, caractéristiques du patrimoine naturel national ou régional. Ces zones sont particulièrement sensibles à des aménagements ou à des modifications du fonctionnement écologique des milieux.
De type II : grands ensembles naturels libres ou peu modifiés par l’homme et qui offrent des potentialités biologiques et paysagères intéressantes. Sur ces zones, il importe de respecter les grands équilibres écologiques et, en particulier, les territoires de la faune sédentaire ou migratrice.

On recense 10 ZNIEFF réparties sur les différentes communes de la zone d’étude.


ZNIEFF de type I

1 Aérodrome de Pujaut : Sur 105 ha, vaste espace ouvert ou semi-ouvert, piste d'aviation, prairies et friches. Présence d'oiseaux rares et protégés (outarde Canepetière), biotope ouvert favorable à la nidification de nombreuses espèces spécifiques souvent rares

2 Château des Issarts
 : Sur 30 ha, peuplement de conifères et de taillis de chênes verts, falaises
Présence de Rollier d'Europe, Fauvette à lunettes, intérêt écologique et paysager.

3 Ancien bras du Rhône la Motte
 : sur 67 ha, ancien bras du Rhône, île, ripisylve. Présence de
Castors, zone d'accueil et de refuge pour de nombreuses espèces animales et végétales parfois rares, zone "tampon", "coupure verte" au sein de l'espace agricole, présence de castors, Martin pêcheur, Epervier d'Europe, Milan noir, Gobemouche gris, Grand Cormoran.

4 Lône de Roquemaure :
sur 31 ha, canal, ripisylve, friches humides, île. Présence du castor et du Martin Pêcheur, intérêt écologique et paysager, zone d'accueil et de refuge pour la faune et la flore, passereaux, "coupure verte" au sein de la zone agricole

5 Parc du château de Montfaucon :
sur 24 ha, formation arborée et escarpements rocheux. Présence du Hibou Grand-Duc3, intérêt écologique et paysager

6 Ravin de Tanargue :
sur 282 ha, ensemble de vallons et de ravins escarpés, couverts de vastes taillis de Chêne vert. Présence du Hibou Grand-Duc, intérêt écologique et paléontologique.


ZNIEFF de type II 

7 Ancien étang de Rochefort : sur 403 ha, bassin alluvionnaire, fossés et roubines bordés de haies, prairies humides, friches, cultures, roselières, habitat dispersé. intérêt écologique, diversité des milieux, site d'accueil, avifaune rare et protégée (Outarde canepetière, Busard cendré, Rousserolle effarvatte, Rousserolle turdoïde)

8 Bois de Clary et montagne de Saint- Geniès :
sur 514 ha, espace boisé, garrigue à chêne vert, chêne blanc, pin d'Alep, garrigues basses, falaises, chemins, N580, circuit moto-cross, sablière, quelques vignes. Présence de l'Autour des palombes (espèce protégée, livre rouge), point fort du paysage, zone d'accueil et de refuge pour de nombreuses espèces animales

9 La montagne de Villeneuve :
Sur 650ha, espace rupestre surplombant la vallée du Rhône, garrigue basse, falaise, nombreux chemins, RD177, circuit moto-cross, carrière. Intérêt écologique
et paysager, Faucon crécerellette, Hibou Grandduc, refuge pour la faune et la flore rupestres

10 Massif boisé de Valliguières :
sur 17 000 ha plateau calcaire, taillis de Chêne vert, Chêne pubescent dans les secteurs humides, combes escarpées, nombreuses pistes et chemins, routes, habitat dispersé, cultures isolées. Intérêt écologique et paléontologique, présence de nombreuses espèces protégées : Hibou grand - duc, Circaète, Jean-le-Blanc, Busard cendré, Traquet oreillard. Amphibiens et reptiles rares : Triton crêté, Pélobate cultripède, Crapeau des joncs, Lézard ocellé. Amphibiens : Pélodyte ponctué, Triton palmé, Rainette méditerranéenne