Bandeau inférieur

Actions/La prévention des inondations: PAPI/Qu'est ce qu'un PAPI ?

Qu'est ce qu'un PAPI ?


L’objectif du PAPI est de dynamiser les politiques menées pour réduire le risque d’inondation comme la vulnérabilité des personnes et des biens et d’intégrer le fait qu’aucune stratégie de prévention et de protection ne permet de supprimer le risque
. C’est un programme d’actions visant à gérer l’inondabilité sur les bassins versants de manière globale et dans une perspective de développement durable, favorisant le développement d’une véritable conscience du risque des populations.


Pourquoi un PAPI sur le Gard Rhodanien ?

Le Schéma d’Aménagement Hydraulique des bassins versants du Gard Rhodanien a montré l’importance du risque d’inondation sur ce secteur. En 2000, plus de 400 ha urbanisés étaient situés en zone inondable, soit environ 17 000 personnes.  Entre 1985 et 2008, 18 évènements pluvieux ont engendré des inondations importantes sur le territoire, totalisant 84 déclarations de catastrophe naturelles.
 
Le Gard Rhodanien restait un territoire orphelin, ne disposant en 2008 d’aucune démarche globale de prévention du risque inondation. Pourtant, cette région, proche d’Avignon, connaît une mutation importante et un développement de l’urbanisme rapide. Parallèlement, des enjeux agricoles existent et les questions hydrauliques sont nombreuses et complexes.
 
Malgré plusieurs études et démarches entreprises depuis 10 ans afin d’améliorer la situation vis-à-vis du risque d’inondation, la vulnérabilité des biens et des personnes n’a de cesse d’augmenter ; le degré de vulnérabilité est devenu encore plus grave qu’en 2002, notamment faute de moyens et d’une concertation appropriée à l’échelle de chacun des bassins versants. Il devenait urgent et nécessaire de rechercher une cohérence globale à l’échelle du bassin versant pour ces politiques.


Le PAPI Gard Rhodanien

Le Programme d’Action de Prévention des Inondations est l’outil qui permettra de poursuivre les réflexions du Schema Directeur d'Aménagement Hydraulique (SDAH) et de répondre à cet objectif d’approche intégrée et de solidarité financière à l’échelle du bassin versant en mobilisant pleinement les synergies des attributions respectives de l’Etat et des collectivités (Syndicat, Département, Région) et leurs financements respectifs.
Il a été établi par le SMABVGR en collaboration avec les services de l’Etat, la Région, le Conseil Général et l’Agence de l’eau. Planifiées sur une période de 6ans de 2009 à 2015, pour un montant total de 17,696 million d’euros, les actions s’articulent autour de 5 axes :

Axe 1 : Amélioration des connaissances et renforcement de la conscience du risque par des actions de formation et d’information
Axe 2 : Amélioration de la surveillance et des dispositifs de prévision et d’alerte
Axe 3
: Élaboration et amélioration des Plans de Prévention des Risques d’Inondation, et mise en œuvre des mesures de réduction de la vulnérabilité des bâtiments et des activités implantés en zones à risque
Axe 4 : Restauration des champs d’expansion de crue et amélioration de la gestion dynamique des cours d’eau
Axe 5 : Amélioration et développement des aménagements collectifs de protection localisée des lieux densément habités.

Elles devront contribuer à atteindre les objectifs globaux suivant :
réduire de façon durable les dommages aux biens et aux personnes consécutifs aux inondations,
atteindre des objectifs de bon état écologique des milieux aquatiques

La concrétisation de cette démarche s’est traduite par la signature durant l’été 2009  d’une convention entre le Préfet du Gard, le président du Conseil Régional du Languedoc Roussillon, le président du Conseil Général du Gard, le directeur de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et le président du  Syndicat Mixte d’Aménagement du Gard Rhodanien. En s’engageant à soutenir ce projet de prévention des inondations, les acteurs co-signataires affirment leur volonté de réduire de façon durable les dommages aux personnes et aux biens consécutifs aux inondations en mettant en œuvre une approche intégrée de prévention des inondations.