Bandeau inférieur

Actualités

Projet de sécurisation du barrage du Planas

Affiche RP Planas Affiche RP Planas

Rédigée le 08/08/2018

L’ouvrage du Planas se situe en amont de l’ancien étang de Pujaut et permet de réduire les débordements dans la plaine en stockant provisoirement les eaux de ruissellement qui s’écoulent de Saze et Rochefort-du-Gard.

 

Lors de la crue des 8 et 9 septembre 2002, le déversoir a fait l’objet d’une rehausse d’urgence. Cette dernière a été réalisée avec un merlon de matériaux tout venant et quelques enrochements.

 

L’étude de dangers de l’ouvrage réalisée en 2013 a conclu à un niveau de risque élevé vis-à-vis de la rupture de l’ouvrage par surverse ; la cote du déversoir de sécurité étant voisine voire supérieure à celle des digues de ceinture anciennes.

Aussi, Monsieur le Préfet du GARD a mis en demeure le SMABVGR de supprimer la rehausse du déversoir (suppression  réalisée en 2015) et de sécuriser l’ouvrage.

Le SCOH (Service de Contrôle des Ouvrages Hydrauliques) a également mis en évidence la nécessité de sécuriser cet ouvrage.

 

Pour toutes ces raisons, le SMABVGR a travaillé depuis 2015 sur ce projet de sécurisation du barrage du Planas, permettant ainsi de l’intégrer dans son Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) n°2 approuvé en juin dernier par les services de l’Etat.

Les travaux prévus viseront à consolider et rehausser le barrage, permettant ainsi d’augmenter la capacité de rétention de l’ouvrage.

 

Le projet de sécurisation du barrage du Planas aura donc pour objectifs :

-              la rehausse et la sécurisation du déversoir à la cote 49.0 m NGF (au lieu de 47,5 à l’heure actuelle),

-             la surélévation (en lien avec la rehausse du déversoir) et le confortement de la digue du tronçon 3 (en lien avec le risque de rupture que présente actuellement l’ouvrage),

-             le confortement de la vidange de fond,

-            la mise en transparence des digues de ceinture du Planas (tronçons 4 et 5) qui se sont avérées inefficaces dans la protection contre les crues.

 

Suite à la réalisation du projet, il en résultera l’augmentation du niveau de protection des enjeux en aval.

 

La réalisation du projet débutera en 2019 par la réalisation de l’étude de dangers et les acquisitions foncières nécessaires à l’emprise projet.